Retour de stage // Shaolin Tai Zu Chang Quan avec Maitre Shi Miao Dian

Publié le 28 Novembre 2018

Retour de stage // Shaolin Tai Zu Chang Quan avec Maitre Shi Miao Dian

J'ai eu le plaisir d'être invité par l'Association France Shaolin Club (Association Européenne du Chan) à participer à un stage exceptionnel donné par Maitre Shi Miao Dian sous la direction du Grand Maitre Shi Heng Jun (Moine guerrier de la 35ème génération du temple de Shaolin à Song Shan en Chine). Une invitation qui ne pouvait évidemment pas se refuser tant j'avais déjà pressenti la grande qualité de ce stage !

A une époque où le cadre fédéral oblige beaucoup d'Ecoles à rentrer dans le "rang" en intégrant des formes modernes codifiées exclusivement pour un cadre sportif (scindées en deux grandes branches: Chang Quan, boxe du Nord & Nan Quan, Boxe du sud), il est de bon ton de se pencher sur ces associations qui se battent pour la préservation des Arts Martiaux Chinois traditionnels en conservant l'essence, la diversité et la grande richesse de ces styles anciens.
Ce fût le cas lors de ce stage qui m'a été donné de suivre. J'ai eu la chance de découvrir une association composée de membres passionnés, chaleureux et soucieux de faire découvrir la culture et l’esprit de Shaolin.

Le sujet de ce stage était l'apprentissage de la forme complète du "Tai Zu Chang Quan" (vaste programme!), aussi connu sous le nom de «Boxe longue du 1er Empereur de la Dynastie Sung».

 

UN PEU D'HISTOIRE

Au début de la Dynastie Sung, le chef des moines guerriers – Maître Fu Jou – devient alors l’Abbé (à la tête) du Temple Shaolin. En 961, Maître Fu Jou invite au Temple Shaolin 18 des meilleurs maîtres de Kung Fu en Chine. Il souhaite approfondir ainsi l’étude des arts martiaux en échangeant ensemble.

Le 1er Empereur de la Dynastie Sung – Zhao Kouang Yin – familier des arts martiaux de Shaolin, se rend au Temple pour la seconde fois. A cette époque, on pouvait rencontrer beaucoup de « faux moines », qui se revendiquaient alors du Temple Shaolin afin d’en tirer profit.

Il propose alors à l’Abbé de mettre en place une sorte de programme qui servirait de référence standard, afin de « prouver » que vous aviez bien suivi l’enseignement du Temps Shaolin. L’Empereur envoya donc ses meilleurs soldats s’entraîner au Temple Shaolin, et en retour ces derniers partageraient leur longue expérience sur les champs de bataille.

Les généraux de l’Empereur, en collaboration avec les moines de Shaolin, créent alors une forme qu’ils appelleront « Tai Zu Chang Chuan », que l’on peut traduire par « la boxe longue du 1er Empereur de la Dynastie Sung », en l’honneur de l’Empereur. Cette forme est aussi connue sous le nom de « San Shi Er Dian Da » : « les 32 frappes soudaines ». En effet, la forme est basée sur 32 arrêts et 108 techniques.


BILAN

Un stage intense et riche en enseignement grâce à la très grande implication de Maitre Shi Mio Dian (Près de 5h de pratique en mouvement... Autant vous dire que j'en ai gardé quelques courbatures!) et une très belle expérience que je ne pouvais pas ne pas partager avec vous tant il est indispensable pour moi que vous découvriez cette association fondée par le Grand Maitre Shi Heng Jun qui délivre des cours sur Paris.

Je relaierai ici les prochains stages;)

Un grand merci à Remi (Instructeur & Vice-président de l'association) et à Sébastien (Instructeur) pour leur accueil et leur gentillesse. Pour ma part je reviendrai c'est sur !


 

FRANCE SHAOLIN CLUB / LIENS

Site officiel: http://www.shaolin-shihengjun.com/
Contact: contact@shaolin-shihengjun.fr et au 06 66 83 66 79

Crédit photos: © AEC / France Shaolin Club

Remi (Vice-président de l'association), Maitre Shi Miao Dian & Laoshi Alexis de Vigan
Remi (Vice-président de l'association), Maitre Shi Miao Dian & Laoshi Alexis de Vigan

Remi (Vice-président de l'association), Maitre Shi Miao Dian & Laoshi Alexis de Vigan

Rédigé par Kung-fu Paris

Publié dans #Mes articles