Ecole BASE / Méthode BMA

Publié le 7 Mai 2013

logobasenew


 

Avant propos
Cet article présente la méthode BMA (BASE Martial Arts). 
Cette méthode propose une approche pour l’apprentissage des arts martiaux, née de l’expertise de Chan KEO et Jean Marc NOBLOT, tous deux Ceinture noire de Jiu Jitsu Brésilien (Royler Gracie Academy) et experts en Wing Chun Kung Fu (Lignée Wong Shun Leung). Le BMA est le fruit de leur recherche et de leur expérience dans ces deux systèmes de combat. Elle est issue d’une méthode plus générale, appelée méthode BASE, décrite plus loin dans cet article, qui peut s’appliquer dans d’autres domaines que les arts martiaux.

La méthode BASE peut être considérée comme une méthode de coaching ou de conduite du changement. Le BMA (méthode BASE appliquée aux arts martiaux) aborde tous les aspects du combat : Stratégique, relationnel, contextuel, physique et mental. Elle se veut essentiellement pratique, car elle n’a de sens que dans l’action.

« Il n’y a pas de séparation entre connaissance et action »  - Krishnamurti


L'entrainement à l'école BASE

Le Wing Chun Kung Fu propose un panel trés large de connaissances à intégrer. Un des buts de l'entrainement est de réussir à incarner le maximum de principes dans un contexte hostile (dans la mesure où ils s'appliquent d'ailleurs... Il ne s'agit pas de devenir esclave de son système). C'est pour cela que l'entrainement se fait principalement dans un contexte vivant qui va prendre des formes de plus en plus hostile selon les besoins et le travail recherché. Cette particularité développe ainsi de manière précoce une aptitude qui sera précieuse plus tard : la capacité d'adaption.

Il n'y a pas de cloisonnement entre débutants et avancées, afin de maintenir un afflux permanent de stimulis susceptibles d'enrichir l'expérience des pratiquants de tous niveaux. Il n'y a pas non plus d'exercices réservés à un niveau, chacun pouvant tester les différents types de travail. La sélection des exercices adaptés au niveau se faisant naturellement en fonction des aptitudes du pratiquant.


Le cours se fait en deux temps : Un échauffement technique commun puis une séparation en petits ateliers qui font le zoom sur un domaine précis du système. Globalement on y retrouve les thématiques suivantes :

Des formes : Séquences de mouvements qui sont les réservoirs des concepts mécaniques et stratégiques.
Des exercices cycliques : qui permettent d'aborder les concepts vus dans les formes avec un partenaire.
Le Chi Sao (sparring): Environnement hostile par excellence, dans lequel l'élève tentera d'appliquer les concepts étudiés dans les formes et les exercices cycliques.


Le pratiquant peut donc choisir d'explorer une ou plusieurs facettes de son système en fonction de sa prédisposition et des recommandations faites par les coachs et instructeurs

.


Liens: Site officiel  
 

CEASC 23 rue de la Sourdière 75001 Paris 
Métro: Opéra (ligne 7), Pyramides, Palais Royal


Rappel des conditions d'inscription:
Cours homme - femme tous niveaux.
Cours d'essai gratuit.

Tarifs : Assurance + Licence PWKA  obligatoire : 40 euros 
Wing Chun : 300 euros l'année / 140 euros le trimestre // 
Tarif étudiant / chomeur (sur justificatif) : 230 euros l'année

Patch de l'école offert à l'inscription


 

 

 

Rédigé par Alexis

Publié dans #Les écoles

Commenter cet article